Strona:Poezje Teofila Lenartowicza1.djvu/117

Z Wikiźródeł, wolnej biblioteki
Przejdź do nawigacji Przejdź do wyszukiwania
Ta strona została uwierzytelniona.


La providence qui a voulu que je retablisse le trône de Charlemagne etc...
Répons aux deputes de Lippe et Münster.
— Une Comête s’ecriait l’Empereur ce fut le signe precurseur de la mort de Cesar... Memoires de Las Cases.
Un instant les péuples trompés crurent en lui, un instant, ensulte les vieux Rois palirent sur leurs trones ebranles...
Voici ce que je crois, l’epéc des conquerants est brisée...
Je crois que du moins en theorie le sentiment de la dignité de l’homme est plus genéralement repandu, je crois par la même raison que le sentiment de l’humanité reçoit moins de restriction...
Ne dirait on pas que le despotisme de Bonaparte en rassemblant les peuples de l’Europe sous un seul jong a fait pour le develope ment de ces deux sentiments ce que les conquêtes des Romains firent pour l’Evangile? ne dirait on pas que ce jong a été bien etabli? Le maitre des destinées humaines le voulait comme moyen et il sait rendre bons tous les moyens. Enfin avant nous ces deux sentiments n’existaient que par la religion, depuis ils sont entrés dans la société a mesure que la societe s’est plus penetrée de l’esprit de Christianisme.
Balanche.
Le commerce de tant de peuples divers autrefois etrangers les uns aux autres et réunis sous la domination romaine a été un de grandes moyens dont la Providence se soit servie pour donnes cours à l'Evangile...
Bossuet.

Kiedy noc jasna, głęboka a świetna,
Wyiskrzy wszystkie swoje legje chwały,
Pod mleczną drogą gdzie świat od gwiazd biały,
Stawa na skale ta postać szlachetna,